ABO : l’importance des groupes sanguins

Selon l’Etablissement Français du Sang, les Français seraient majoritairement du groupe sanguin A+ suivi de O+.

Il existe des dizaines de système de groupes sanguins : rhésus, Kell, HLA. Mais le plus célèbre reste le système ABO. Cette distinction entre les différents groupes sanguins vient de la présence de marqueurs appelés des antigènes. Il en existe de deux types : le type A et le type B. Ces antigènes vont être reconnus par des anticorps spécifiques. Un individu du groupe sanguin A possède des anticorps anti-B et un individu du groupe sanguin B possède des anticorps anti-A. Le groupe sanguin O ne possède aucun antigène, aucun marqueur sur ses globules rouges. Le sang d’un individu O contient des anticorps anti-A et anti-B. Si un anticorps repère un antigène qui n’est pas du bon groupe sanguin, ils s’agglutinent et provoquent la destruction des cellules. Ça peut être très grave, entraînant le rejet de la transfusion, voire le décès du transfusé.

Type sanguin (antigène)AB0AB
Anticorpsanti-Banti-Aanti-A et anti-Baucun

Il est donc crucial de pouvoir transfuser des globules rouges qui correspondent aux personnes transfusées. Le groupe sanguin O ne possède aucun antigène, aucune substance sur ses globules rouges. Il ne peut donc être reconnus ni par les anticorps anti-A ni par les anticorps anti-B, c’est pour cela qu’on parle de donneur universel. Le sang de type O est transfusé aux patients lorsque la transfusion est tellement urgente que le temps manque pour tester le groupe sanguin du patient et aux bébés. Il est ainsi très demandé et presque toujours en pénurie.

Un des moyens envisagé à l’heure actuelle serait de transformer tous les types sanguins en type 0. Ce que les scientifiques imaginent c’est de pouvoir, grâce à des ciseaux moléculaires, les enzymes, ils puissent venir couper les antigènes. Cela transformerait les groupes sanguins A, B ou AB en O, résolvant ainsi les problèmes de différences des stocks.  

Alicia Aloisi (@AliciaAloisi) et Edoxie Allier (@AllierEdoxie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *